La famille de la pratiquante de Falun Gong Wang Bo de la ville de Shijiazhuang (province de Hebei) se bat contre sa condamnation illégale

Le 2 février 2007, Mme Wang Bo, pratiquante de la ville de Shijiazhuang dans la Province de Hebei a été condamnée à cinq ans d'emprisonnement sans aucune justification légale. Les charges relevées contre elle par les représentants du Parti communiste chinois (PCC) stipulaient: "Crime d'utiliser un culte malin pour détruire l'autorité de la loi." Son père, M. Wang Xinzhong, et sa mère, Mme Liu Shuqin ont été aussi condamnés à quatre ans de prison sous la même accusation. La famille de M. Wang Bo pratique fermement le Falun Gong, et croire en "Vérité, Compassion, Tolérance" n'est pas un crime. Ils n'acceptent pas ce verdict. La famille de Mme Wang Bo a fait appel auprès de la Cour Intermédiaire de Shijiazhuang. Le 28 février 2007, le Juge Pei de la Cour n°2 de la Cour Intermédiaire de Shijiazhuang a instruit l'affaire. Le 3 mars, des employés de la Cour de District de Changan ont téléphoné au conseiller juridique de Wang Xinzhong. Le 6 mars, le juge a rendu visite à M. Wang Xinzhong dans le centre de détention du Comté de Zhao, et a discuté avec lui sur le fait d'annuler son appel. Il a dit à M. Wang Xinzhong que la décision a été prise en fonction des preuves et que peu importait la façon dont il avait été injustement traité.

Après l'arrestation, M. Wang Xinzhong a été manipulé pour l'amener à se confesser. Il a été physiquement attaqué et menacé. Il a souffert une grande douleur physique et mentale. Il a été hospitalisé pour traitements. M. Wang Xinzhong a demandé à être libéré sous caution pour traitement médical. La Cour Intermédiaire de Shijiazhuang a interrogé Mme Wang Bo et sa mère, Liu Shuqin, au centre de détention. Le juge a dit que toutes les deux n'avaient fourni aucune déclaration écrite, et qu'elles résistaient fermement face à la persécution illégale.

A ce moment leurs proches cherchaient un avocat pour Mme Wang Bo et Mme Liu Shuqin. Triste à dire, les laquais du PCC arrêtent les avocats qui défendent les pratiquants innocents. Récemment, l'avocat Zhu Yubiao du Guangdong a été déclaré "contre révolutionnaire" par les laquais du PCC pour avoir défendu des pratiquants de Falun Gong, il a été arrêté et détenu. Avant cela, plusieurs avocats ont subi différents niveaux de harcèlement et pire encore pour avoir défendu des pratiquants. Voir ci-dessous des informations sur quelques-uns de ces courageux avocats:

1. L'avocat Guo Guoding de Shanghai a été contraint de déménager au Canada

2. L'avocat Gao Zhisheng de Beijing a été arrêté, condamné à une peine de trois ans de prison et assigné à résidence dans sa ville natale de Shaanxi.

3. L'avocat Yang Zaixin du Guangxi a été révoqué.

4. L'avocat Liu Ruping du Shandong a été envoyé au Camp de Travaux Forcés de Wangcun dans le Shandong où il a été soumis à la torture.

Aussi, on a pas pu trouver jusque là de conseiller de la défense pour Mme Wang Bo et Mme Liu Shuqin.

Le 7 mars 2007, les avocats du procès de M. Wang Xinzhong, Zhang Lihui et Li Shunzhang de Beijing, ont officiellement accepté de représenter M. Wang. L'avocat Zhang Lihui le considère comme innocent à cause de la liberté de croyance. Il a déclaré qu'on ne pouvait pas appliquer automatiquement la loi de culte malin aux pratiquants de Falun Gong. Les interprétations judiciaires des deux hautes cours de justice valent la peine de se questionner. Les deux avocats ont rencontré le juge à la Cour Intermédiaire de Shijiazhuang, ils ont soumis la procédure légale, consulté les archives et photocopié plus de 100 pages.

Les deux avocats ont consulté les archives, ont mis en doute les techniques d'interrogation ainsi que les résultats et ont donné un point de vue verbal au juge:

1. La violation du processus judiciaire est manifeste. L'affaire a été entendue à Dalian, aussi elle devrait être jugée à Dalian.

2. La première audience a été retardée de près de trois mois et puis le verdict a été rendu. Ceci enfreint les dispositions du processus judiciaire.

3. Les faits ne sont pas clairs. Deux des trois accusés n'ont pas eu de verdict. Comment peut-on juste prononcer un verdict? Selon les procédures de lois existantes, l'affaire devrait être renvoyée devant la Cour de District de Changan et être entendue là-bas. Malheureusement, le Juge Pei a décidé qu'il n'y aurait pas de seconde audience. Les deux avocats ont mis leur opinion par écrit.

4. Les 360 dépliants doivent être examinés à fond. Les preuves immatérielles ne peuvent être considérées comme des preuves matérielles, telles que les Neuf Commentaires sur le Parti communiste, etc.

5. Même si ce sont des preuves matérielles, on ne peut pas considérer les preuves des trois accusés ensemble, comme pour les 360 dépliants. Un tel acte est irresponsable. La préséance juridique ne permet pas que tous les trois soient considérés comme un seul, bien qu'ils soient une famille. Apparemment, l'interprétation des deux hautes instances judiciaires est que toute chose au-dessous des 300 dépliants est libre de poursuites, aussi il apparaît que les 360 dépliants ont gagné de l'importance.

6. Concernant les biens personnels des accusés s'élevant à 41,056 yuans et trois cartons de vêtements, ils auraient dû être retournés à la Cour de District de Changan avant le premier procès. Cependant, bien que le second procès soit en cours, ces biens n'ont pas été retournés à la cour. Il est de notre droit de demander que le procès ne se poursuive pas avant que les biens des accusés n'aient été reçus.

D'après les personnes au courant, l'affaire de la famille de Wang Bo a un "grand impact". Le second procès par la Cour Intermédiaire n'est également rien moins qu'une formalité. Ils ne peuvent prendre la décision finale. Apparemment, l'affaire a déjà été décidée et la sentence première sera maintenue. Parce que le parti pervers a peur de l'opinion de la communauté internationale, ils sont très coopératifs avec les avocats. En réalité, ils veulent que l'affaire se termine le plus tôt possible afin d'emprisonner les trois accusés pour les torturer et les harceler.

Le président du tribunal a annoncé durant les procédures du premier procès en cour que les proches pouvaient récupérer les plus de 40,000 yuans. Les proches sont allés plusieurs fois à la Cour de District de Changan pour demander l'argent, mais ils ont dû repartir les mains vides. Les mains du juge sont liées. Il leur a dit d'aller à la brigade de protection politique du Bureau de la Sécurité Publique de Shijiazhuang. Le personnel du Bureau de la Sécurité Publique de Shijiazhuang a envoyé une opinion écrite à la cour et n'a pas autorisé les proches à récupérer les fonds. Nous présumons qu'ils voulaient les détourner.

Les prétendus "faits" listés sur le "jugement" de la Cour de District de Changan:

1. Mme Wang Bo a enregistré son expérience d'être trompée et utilisée par les laquais du parti malveillant lors des lavages de cerveau, et l'a envoyée au site Internet Minghui. Elle a été éditée et produite en vidéo pour l'actualité de Minghui "La brutalité et la duperie derrière le Focus Talk Show."

2. Mme Wang Bo, M. Wang Xinzhong et Mme Liu Shuqin ont téléchargé des articles, des livres et des vidéos de Falun Gong à partir d'Internet, ils ont produit 360 dépliants du Falun Gong, 80 livres et 26 DVD. Mme Liu Shuqin a aussi distribué un dépliant de Falun Gong à Gao Zangshuang du District de Changan dans la ville de Shijiazhuang. M. Wang Xinzhong et Mme Liu Shuqin ont aussi pris une photo de la banderole: "Le ciel perçoit le PCC, quitter rapidement le PCC", qui était suspendue au même endroit.

Rendre publique une expérience de persécution est devenu une raison pour exercer davantage de persécution. Mme Wang Bo, M. Wang Xinzhong et Mme Liu Shuqin sont tous des pratiquants. Ce n'est pas hors du commun que de télécharger, imprimer et étudier les documents qui promeuvent le Falun Gong. La liberté de croyance est un droit humain fondamental clairement garanti dans la Constitution de la Chine. C'est aussi un droit universel pour tous les êtres humains. Une image n'est rien de plus qu'exprimer la liberté d'expression et non un crime.

Cependant, la cour gérée par les laquais du PCC a condamné trois personnes à cinq ans de prison en se basant sur de telles preuves. Ceci est complètement injustifiable. Les gens, qui croient en la justice, à l'intérieur comme à l'extérieur de la Chine, veuillez s'il vous plaît apporter votre soutien et aider à sauver la famille de Wang Bo.

Coordonnées des gens qui ont commis les crimes susmentionnés :

1. Centre de Détention du Comté de Zhao à Shijiazhuang (qui détient Wang Xinzhong) 86-311-84947842.

2. Cour Intermédiaire du Peuple à Shijiazhuang: 86-311-851872140
Cour Criminelle 2: Juge Pei (femme, juge en chef dans le second procès susmentionné) 86-311-87764145, 86-311-87794242, Fax: 86-311-87793240.

3. Cour de District de Changan à Shijiazhuang
Bureau: 86-311-85814012, 86-311-85815253, 86-311-85814311
Cour Criminelle 1 (responsable de la section pour l'affaire de la famille de Wang Bo): 86-311-85870554
Chef de Justice Li Yuhai; les Juges Yue Yunzhi et Zhou Wenqing; Secrétaire: Zhou Jie;
présidant le Juge Wang Xu (très malveillant); assistant présidant le Juge Yue Yunzhi (femme) et le Juge Wang

4. Procuratorat du Peuple du District de Changan à Shijiazhuang: 86-311-85871546, 86-311-85871547, 85871548, 86-311-85871551, 86-311-85813624, 86-311-85816038, 86-311-85874940
Liu Xia, Wang Yang (deux procureurs publics dans l'affaire de la famille de Wang Bo)
Chef procureur: Li Wei, lw@cajcy.com
Assistant du chef procureur: Pei Weiqi, pwq@cajcy.com

5. Bureau 610 de la Province de Hebei:
Adresse: No. 46, South Weiming Street, Shijiazhuang City, code postal: 050052
Chef: Zhang Guojun, 86-311-87906310 (bureau), 86-311-87906898 (maison)
Chef adjoint: Wang Yongzhi (instigateur en chef dans la persécution de la famille de Wang Bo, qui a combiné le "Focus Talk Show" afin de porter l'opprobre sur le Falun Gong) 86-311-87908681 (Bureau), 86-31187906766 (maison), 86-13931110731 (Portable)
Chef adjoint: Ji Tingyu 86-311-87908895 (bureau), 86-311-87906889(maison).

6. Sous Bureau de la Sécurité Publique de Changan à Shijiazhuang
Bureau du Directeur général: 86-311-86046234, 86-311-86049296
Directeur général adjoint Liu Zijun (chargé de la persécution du Falun Gong) 86-311-86676214
Instructeur de la Brigade de Protection Politique Li Yanbing: 86-311-86677321, 86-311-96777-21888 (Portable)

Chef de la Brigade de Protection Politique: Wang Lianxi (a participé à l'arrestation de la famille de Wang Bo, relativement malveillant, ancien chef du Commissariat de Police de Hedong)
Chef adjoint Chai Yanguo 86-311-86677321, 86-311-86212954

7. Détachement de la Protection Politique du Bureau de la Sécurité Publique à Shijiazhuang (a participé à l'arrestation de la famille de Wang Bo, a volé plus de 40,000 yuan et trois cartons de vêtements)

Version chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2007/3/10/150515.html
Traduit de l'anglais de http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/3/14/83505p.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.