Fahui européen 2022- Éviter Les modes de pensée extrêmes

(Clearharmony.net) J’enseigne le français en Lettonie. Fin 2021 à mon travail, on a appris que tous les employés seraient obligés de se faire vacciner contre le coronavirus. J'ai lu des histoires de pratiquants en Chine sur Minghui et dans ces expériences les pratiquants essayaient d'éviter la vaccination. J'ai décidé de faire de même. Et j'ai décidé que si les sérofticats COVID devenaient obligatoires, je quitterai mon emploi, j'avais cette possibilité. De plus, comme je travaille à temps partiel, je considérais mon emploi à l'école comme un travail temporaire. J'ai fait part de mes projets au directeur de l'école et il m'a soutenu car il était contre une éventuelle loi sur la vaccination obligatoire.


J'ai travaillé plusieurs mois comme d'habitude et j'ai fait les tests COVID hebdomadaires obligatoires à mon travail. Mais le gouvernement a fini par adopter la loi sur le vaccin COVID obligatoire pour les enseignants. Le directeur m'a alors dit que je devais trouver une personne qui pourrait me remplacer et que c'était à moi de chercher. Je me suis inquiétée. J'étais professeur de français, c'est une matière scolaire rare dans ma ville. Il n'y avait que quelques professeurs de français qui étaient déjà bien occupés.


Puis le ministère de l'éducation a prolongé la période de transition pendant laquelle les enseignants sont autorisés à travailler sans être vaccinés contre le COVID. Toute cette situation m'a beaucoup stressée. Je ne savais pas où trouver un enseignant qui pourrait me remplacer et combien de temps je pourrais continuer à travailler à l'école. Parfois, j'ai même pensé qu'il serait bon de tomber malade du COVID pour pouvoir obtenir le certificat COVID et continuer à travailler jusqu'à la fin de l'année scolaire. Mais je me suis vite rendue compte que cette pensée est fondamentalement erronée. Le gong des pratiquants de Dafa tue tous les virus, donc les pratiquants ne peuvent pas vraiment tomber malade du COVID.


Cependant, je n'ai pas tardé à ressentir le karma de maladie. Les glandes lymphatiques au niveau de mon cou ont tellement enflé que je pouvais à peine parler. Je me suis sentie faible. J'ai connu un problème similaire dans mon enfance. Pour la première fois de ma vie, j'ai dû obtenir une attestation de maladie car je n'étais pas en mesure d'aller travailler. Mes proches pensaient que c'était le COVID. Mais je savais que ce n'était pas le COVID et j'ai eu un test COVID négatif.


Auparavant, je n'avais fait l'expérience du karma de maladie qu'au cours des premières années de ma cultivation et, par la suite, j'ai très rarement été confrontée à ce genre de problème. J'ai compris pourquoi cela s'est produit cette fois-ci : à cause de difficultés au travail, mon état d'esprit est devenu celui d'une personne ordinaire. Je ne savais pas où trouver un professeur pour me remplacer, j'avais peur de ne pas recevoir d'allocations chômage. J'ai essayé d'éliminer ces pensées. Après trois jours, je me suis sentie mieux et après une semaine, les symptômes du karma des maladies ont complètement disparu.


Le secrétariat de mon école m'a conseillée d'appeler le professeur de français qui travaillait auparavant dans notre école. Je doutais que ce professeur accepte. Je savais qu'elle avait quitté son emploi car elle n'aimait pas travailler dans notre école. La secrétaire m'a dit qu'elle avait quitté son poste parce qu'elle était en conflit avec l'ancien directeur. Comme nous avions maintenant un nouveau directeur, elle pourrait accepter. J'ai contacté l'enseignante et à ma grande surprise, elle était intéressée et a demandé quand elle pourrait commencer à travailler dans notre école. Finalement, tous les problèmes ont disparu, le directeur était très heureux que j'aie trouvé une remplaçante, je me suis inscrite au chômage et j'ai reçu des allocations chômage.


Plusieurs jours après avoir résolu mes problèmes, Réveillez vous, le nouveau jingwen du Maître a été publié.


Au début, je n'étais pas en mesure de comprendre ce jingwen car, de mon point de vue, lorsqu'un pratiquant ne se fait pas vacciner contre le COVID, c'est la même chose que lorsqu'un pratiquant refuse de prendre des médicaments pendant un karma de maladie. De plus, j'ai perçu la mesure dans laquelle on combat le COVID comme une manifestation du spectre communiste pervers. J'avais le sentiment que les forces anciennes utilisaient l'épidémie pour renforcer l'autoritarisme en Europe, pour rendre l'Europe similaire à la Chine continentale. Les pratiquants ne devraient pas se conformer aux plans des forces anciennes. De plus, comme j'ai pu trouver un professeur pour me remplacer, j'ai eu le sentiment qu'il était vraiment temps pour moi de quitter ce travail et que tout se passait comme il se doit.


Ce n'est pas le fait de quitter un emploi qui m'a stressée, mais un sentiment d'incertitude. Je ne savais pas combien de mois j'allais travailler à l'école, mais j'aimais bien pouvoir tout planifier dans ma vie. J'ai également remarqué mon attachement aux gains matériels. J'avais peur de ne pas recevoir l'allocation chômage que j'espérais obtenir, car j'avais entendu dire que les personnes sans certificat COVID ne recevraient une allocation chômage que pendant trois mois. Finalement, les informations sur les allocations de chômage étaient des rumeurs qui n'étaient pas vraies. Puis je me suis souvenue de la phrase du Zhuan Falun :

    “C’est pourquoi nous disons qu’il faut suivre le cours naturel des choses; parfois, vous croyez que quelque chose est à vous, les autres vous disent aussi que c’est à vous, mais en fait cela ne vous appartient pas. Vous êtes peut-être convaincu que cette chose est à vous mais finalement elle ne l’est pas: c’est à travers cela qu’on voit si vous pouvez ou non vous détacher; si vous n’êtes pas capable de l’abandonner, alors c’est un attachement. ” ( "La jalousie" Zhuan Falun,).


Je me cultive depuis 2001. Depuis le début, je n'ai jamais pris de médicaments lorsque j'étais confrontée au karma de maladie. Cependant, au cours des dernières années, j'ai parfois eu des insomnies et j'ai pris des somnifères et des sédatifs. Pendant un certain temps, je suis même devenue dépendante de ces médicaments. Je ne suis donc pas une pratiquante qui n'a jamais pris de médicaments pendant ma cultivation. Cependant, ma pensée était la suivante : J'ai échoué sur un aspect de la cultivation et cela ne veut pas dire que je dois échouer sur d'autres aspects. De mon point de vue, accepter de se faire vacciner, c'est échouer dans la cultivation.


Le nouvel enseignement du Maître m’a permis de voir mon attachement le plus profond. J'étais une enfant obéissante dans mon enfance, j'essayais toujours de faire ce que ma mère me demandait de faire. J'ai grandi dans un environnement surprotégé. Cependant, je n'aime pas obéir. En conséquence, j'ai grandi en tant que personne qui ne se dispute pas avec les autres, mais qui ne supporte pas qu'on essaie de me contrôler.


Inconsciemment, j'ai perçu les mesures de lutte contre le COVID, y compris les certificats COVID, comme une forme extrême de contrôle. Je sentais une rébellion silencieuse à l'intérieur de moi, j'ai aussi développé une attitude négative envers le gouvernement de mon pays, en particulier envers le ministère de l'éducation parce qu'ils ont licencié tous les enseignants sans certificat COVID alors qu'il y avait déjà une pénurie d'enseignants dans les écoles.


Le deuxième problème est apparu lorsque j'ai été influencée par les premiers articles de pratiquants chinois qui ont essayé d'éviter la vaccination par tous les moyens. J'ai pris ces expériences comme des lignes directrices à suivre. Mais nous ne devrions pas suivre d'autres pratiquants, la seule ligne directrice est le Fa . Les autres pratiquants sont des êtres humains qui peuvent se tromper et faire des erreurs. De plus, la situation des autres pratiquants peut être différente de la nôtre.


    “L'étude du Fa et le xiulian sont une affaire personnelle, mais souvent de nombreux élèves prennent toujours d'autres personnes comme exemple, voyant comment les autres font, eux- mêmes font alors pareillement. C'est une conduite qui n'est pas bonne cultivée parmi les gens ordinaires. En tant que pratiquant, il n'y a pas d'exemple, le chemin pris par chacun est différent, car la fondation de chacun est différente, la taille des divers esprits d'attachements st différente, la caractéristique des vies est différente, le travail parmi les gens ordinaires est différent, l'environnement familial est différent, etc., ces facteurs déterminent la différence du chemin de xiulian de chacun, la différence de l'état dans lequel on enlève les attachements, la différence de la taille des épreuves à franchir.” ("Chemin", Points essentiels pour avancer avec diligence (II))


Je pense que beaucoup de pratiquants ont une attitude de gens ordinaires face à la situation du COVID. En conséquence, le Maître a dû publier le jingwen "Reveillez-vous". D'après ce que j'ai compris, il importe peu que le pratiquant soit vacciné ou non. Le plus important est son attitude et s'il a la mentalité d'un pratiquant ou celle d'une personne ordinaire.


Les pratiquants doivent également faire attention à la façon dont les autres perçoivent leur comportement. Dans mon enfance, j'ai eu une grave allergie après une vaccination et j'ai été hospitalisée à cause de cela. J'ai raconté cette histoire à tout le monde pour expliquer et justifier pourquoi je ne voulais pas me faire vacciner contre le COVID. Je n'ai donc jamais eu de réaction négative à cause de mon refus de me faire vacciner. Cependant, d'autres pratiquants ont connu une situation différente et certains ont été confrontés à des incompréhensions parce que les gens ne comprenaient pas vraiment pourquoi ils refusaient la vaccination.

    “Tous nos pratiquants de gong doivent absolument veiller à ne pas se comporter de manière anormale parmi les gens ordinaires.” ("L’exaltation", Zhuan Falun)


Concernant l'insomnie. Au début, je pensais que c'était une forme de karma de maladie. J'ai souvent eu de l'insomnie avant les événements de Dafa, ce qui fait que je me retrouvais fatiguée après une nuit blanche. J'ai essayé d'envoyer des pensées droites pour éliminer ce genre de karma mais cela n'a pas aidé.


Quand j'ai lu dans la sixième leçon de Zhuan Falun "La déviation dans un état démoniaque" j'ai eu une nouvelle compréhension.


Je réalise soudain que les problèmes et les maladies mentales sont créés par des formes d'informations négatives provenant d'autres dimensions. Quand cela envahit complètement le Yuanshen, la personne devient folle. Lorsque l'être humain est influencé par une telle substance négative en quantité faible ou modérée, il est mentalement compétent, mais il peut souffrir de différents troubles de la personnalité, de conditions ou de problèmes de santé mentale, par exemple un trouble anxieux de la personnalité, une dépression, une insomnie, un autisme, une névrose, etc. Ces conditions ne sont pas créées par le karma de maladie ordinaire qui crée des maladies dans le corps physique humain.


J'ai remarqué que j'avais une substance que l'on pourrait appeler anxiété. Cela a eu une influence non seulement sur ma santé mentale mais aussi sur mon corps physique. Les pratiquants me disent souvent que mes mouvements pendant les exercices ne sont pas précis, même si j'essaie toujours de faire des mouvements de manière précise. Lorsque je fais les exercices à la maison, je les fais toujours devant un miroir pour contrôler et corriger mes mouvements. J'ai remarqué que ce problème est causé par l'anxiété. Elle a engourdi mon corps et l'a rendu incapable de bouger librement. De plus, un côté de mon corps était plus tendu. À cause de cela, mes mouvements étaient souvent asymétriques et asynchrones. Il y avait des sédatifs qui permettaient de détendre mes muscles. Je suis devenue dépendante de ces pilules car elles m'aidaient à me libérer de l'anxiété et à réduire la tension de mon corps.


J'ai décidé d'envoyer des pensées droites pour détruire cette anxiété physique dans mon corps. C'était efficace. Quand j'ai été capable de détruire une certaine quantité d'anxiété, j'ai senti que ces médicaments n’étaient plus nécessaires.


Merci compagnons de pratique, merci Maître !


Les points de vue exprimés dans cet article représentent les propres opinions ou compréhensions de l'auteur à son niveau actuel de cultivation.


Soumis au Fahui européen 2022

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.