New York : Un rassemblement dans le quartier chinois célèbre les 400 millions de personnes ayant démissionné du PCC

Le nombre de personnes ayant démissionné des organisations du Parti communiste chinois (PCC) a atteint 400 millions le 3 août à 7 heures du matin (19 heures, heure de Pékin). Le Centre mondial d’aide pour démissionner du PCC (Tui Tang) a célébré cet événement à midi en organisant un rassemblement devant la bibliothèque publique du Queens à Flushing.


.
.
.Des personnes de tous horizons célèbrent les 400 millions de personnes ayant démissionné du PCC lors d’un rassemblement devant la bibliothèque de Flushing, le 3 août 202


De nombreuses personnes se sont jointes au rassemblement, y compris des bénévoles du Centre mondial Tui Dang, des défenseurs des droits de l’homme et des responsables communautaires. Ils ont célébré cette étape majeure avec des discours, des banderoles et un spectacle de tambourins de ceinture.


.


Yi Rong, présidente du Centre mondial Tui Dang, a dit qu’elle était heureuse de voir que 400 millions de personnes avaient renoncé à leurs liens avec le régime du PCC incluant les organisations pour la jeunesse du Parti : la Ligue de la jeunesse et les Jeunes Pionniers. Elle a dit que ce mouvement est important pour le peuple, la Chine et le monde. "Nous espérons que davantage de Chinois rompront leurs liens avec le PCC et reviendront aux valeurs traditionnelles."


Han Shuai, un habitant de la région, qui a renoncé à son adhésion à la Ligue de la jeunesse et aux Jeunes Pionniers pendant l’événement, s'est dit très enthousiaste. « Le PCC est une organisation terroriste », a-t-il expliqué, « je suis heureux de sortir de la Ligue de la jeunesse et des Jeunes Pionniers que j’ai été forcé de rejoindre quand j’étais enfant. »


Un événement décisif pour l’humanité

Huang Wanqing, rédacteur en chef du site web Epoch Times, a dit que le mouvement des démissions du PCC a commencé en novembre 2004 lorsque les Neuf commentaires sur le Parti communiste ont été publiés. Au cours des dix-huit dernières années, Epoch Times et NTD Television ont travaillé en étroite collaboration pour promouvoir le livre, organiser des forums et rendre compte de l’évolution du mouvement.

.Huang Wanqing, rédacteur en chef du site web d’Epoch Times


En Chine, des dizaines de millions de pratiquants de Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) ont été victimes de discrimination et pris pour cible depuis que le PCC a commencé à réprimer ce groupe spirituel en 1999. Au fil des ans, de nombreux pratiquants ont risqué leur vie pour informer leurs familles et amis, leurs collègues, les habitants de leur communauté et le grand public de la nature vicieuse du PCC. « Alors que 400 millions de personnes renoncent à leur adhésion au régime du PCC, la Terreur rouge est minée de l’intérieur », a dit Huang Wanqing. « Nous sommes heureux de constater que nous nous dirigeons vers une société sans communisme. »

La brutalité et les mensonges du PCC ont détruit la culture traditionnelle chinoise et ruiné les normes morales de la société. « Démissionner du PCC permet de nous ramener à l’humanité. C’est donc un événement important dans l’histoire de l’humanité », a ajouté Huang.


Le plus grand mouvement populaire


« Démissionner du PCC est le plus grand mouvement populaire de la société moderne », a dit Martha, responsable communautaire, lors de la célébration, en remettant un prix au Centre mondial Tui Dang.

Elle a le sentiment que de telles activités pacifiques aident non seulement le peuple chinois à s’éveiller, mais font également progresser les efforts visant à mettre fin aux préjudices causés aux innocents et à la répression de la liberté religieuse. C’est pourquoi elle a sincèrement félicité cette réalisation importante.


Démissionner du PCC est une occasion pour les Chinois d’aller de l’avant

.L’homme d’affaires hongkongais Yuen Gong-yi


L’homme d’affaires hongkongais Yuen Gong-yi a indiqué que démissionner du PCC s’apparente au repentir dans la culture occidentale. « Puisque les gens ont rejoint le régime vicieux du PCC, ils doivent renoncer à l’organisation pour éviter d’être tenus pour responsables des graves péchés commis par celle-ci. C’est une bonne occasion pour les gens de faire des rectifications et d’aller de l’avant. »

L’avocat Ye Ning, qui est basé à Flushing, a dit son sentiment que démissionner du PCC est comme obtenir une seconde chance. « Après la dissolution du Parti communiste soviétique en 1991, les gens ont fait la fête sur la Place Rouge. Beaucoup de gens ont brûlé leur carte d’identité du parti communiste. Les procès de Nuremberg ont eu lieu après la défaite des nazis, mais le mouvement des démissions du PCC se produit alors que le régime est toujours au pouvoir, ce qui montre que le mouvement est unique. »


Au fil du temps, Ye a dit qu’il pensait que les gens verraient le PCC disparaître progressivement de l’histoire. Il a également souhaité bonne chance aux pratiquants de Falun Dafa et espère que le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance pourra bénéficier à davantage de personnes.


Chronologie des démissions du PCC

Après avoir publié les Neuf commentaires en novembre 2004, Epoch Times a créé un site web pour aider les Chinois à démissionner des organisations du PCC. La première annonce d’une démission du Parti émanant d’un membre du PCC vivant hors de Chine a été reçue le 3 décembre 2004.


Epoch Times a publié une déclaration solennelle soulignant les péchés commis par le PCC contre le peuple et le divin le 12 janvier 2005 : « Le réseau céleste est étendu et différencie clairement le bien et le mal. Pour ces personnes qui ont été trompées par la secte la plus diabolique de l’histoire et stigmatisées avec la marque de la bête, veuillez saisir cette occasion précieuse. »


M. Li Hongzhi, fondateur du Falun Dafa, a publié une déclaration intitulée « Tourner de nouveau la roue » par le biais d’Epoch Times en février 2005. Par la suite, le nombre de personnes démissionnant des organisations du PCC a augmenté rapidement, passant de quelques centaines de personnes par jour à près de 10 000 personnes par jour en peu de temps. Le Centre mondial Tui Dang a également été créé en juin 2005.

Il a fallu six ans et huit mois pour que les 100 premiers millions de personnes démissionnent des organisations du PCC. Le deuxième groupe de 100 millions de personnes a mis trois ans et huit mois, le troisième groupe de 100 millions de personnes a mis deux ans et onze mois, et le quatrième groupe de 100 millions de personnes a mis quatre ans et quatre mois.


Tous les contenus de cet article sont protégés par le droit d’auteur de Minghui.org.

Traduit de l’anglais

Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/8/6/202661.html

Version chinoise :
https://www.minghui.org/mh/articles/2022/8/5/447299.htm

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.