Danemark : Commémoration d'un appel historique à Pékin il y a 23 ans

Les pratiquants de Falun Dafa du Danemark et de la Suède se sont rassemblés à Gammel Torv à Copenhague, au Danemark, le 23 avril 2022, pour commémorer l'appel pacifique qui a eu lieu à Pékin le 25 avril 1999.


En avril 1999, un article paru dans un journal de la ville de Tianjin a diffamé le Falun Dafa. L'article était rédigé par un haut fonctionnaire du Parti communiste chinois (PCC). Le 25 avril, 10 000 à 20 000 pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés pacifiquement devant le bureau central des appels du gouvernement, et ont été dirigés par les forces de sécurité à se rassembler devant l’enceinte du gouvernement central de Zhongnanhai.


Quelques uns d’entre eux ont alors rencontré le Premier ministre de l'époque, Zhu Rongji, et d'autres hauts dirigeants pour demander que le harcèlement et les restrictions concernant la publication des enseignements du Falun Dafa cessent et que les pratiquants de Tianjin soient libérés. Au crépuscule, Tianjin a libéré tous les pratiquants de Falun Dafa détenus, conformément aux instructions du gouvernement central.


Le chef du Parti de l'époque, Jiang Zemin, a réagi très différemment à la manifestation. Il aurait été irrité que les pratiquants de Falun Dafa aient organisé une manifestation aussi importante à l'extérieur de l'enceinte du gouvernement, perturbé par la taille et l'indépendance de la pratique et aurait considéré sa philosophie morale incompatible avec l'athéisme du Parti. Trois mois plus tard, il lançait une persécution à l'échelle nationale contre le Falun Dafa, en juillet 1999.


À Copenhague, pour honorer l'appel historique, les pratiquants ont pratiqué les cinq exercices de Falun Dafa et organisé d'autres activités pour faire connaître la persécution continue de la pratique en Chine. Beaucoup ont découvert le Falun Dafa sa beauté et ses mérites et ont condamné le PCC pour ses crimes.

Les pratiquants de Falun Dafa font une démonstration des cinq exercices à Gammel Torv à Copenhague.
De nombreux passants ont été attirés par le stand des pratiquants.
Informer les gens de la persécution.


"J'aimerais en savoir davantage"

Dannia est une masseuse qui a croisé les pratiquants de Falun Dafa lors de leur manifestation et a dit avoir ressenti un fort champ d'énergie émanant d’eux. Elle a trouvé la pratique du Falun Dafa très positive en enseignant à respecter le principe de Vérité - Bonté - Tolérance.


Dannia a déclaré "Merci ! J'ai appris beaucoup de choses sur le Falun Dafa aujourd'hui. J'aimerais en apprendre davantage à ce sujet une autre fois."

Dannia (à droite) discutant avec une pratiquante de Falun Dafa.


"C'est le meilleur des cadeaux pour ma mère !"

Une jeune fille de Lituanie a été fascinée par le Falun Dafa lorsqu'elle a vu des pratiquants faire la méditation assise. Elle a demandé : "Le Falun Dafa est-il disponible en lituanien ?" "Oui, bien sûr. Le Falun Dafa est disponible en 40 langues différentes", a répondu un pratiquant.


La jeune fille était heureuse et voulait présenter le Falun Dafa à sa mère. Elle a dit : "J'ai rencontré le Falun Dafa dans le passé mais je n'ai pas trop de connaissances sur la pratique. Après avoir vu la démonstration des exercices, je pense que cette pratique est très bonne et pacifique. J'aimerais ramener des dépliants d'information à la maison pour ma mère."


Avant de partir, la jeune fille a dit : "C'est le meilleur des cadeaux pour ma mère !".

"Je veux apprendre à pratiquer le Falun Dafa"

Un passant a été intrigué par le rassemblement des pratiquants de Falun Dafa.


Un homme à vélo s'est tenu parmi la foule pendant un long moment, observant les pratiquants de Falun Dafa. Il a dit qu'il avait senti une atmosphère paisible et voulait en savoir davantage concernant le pratique, précisant qu'il cherchait un moyen d'acquérir une meilleure santé.


Une pratiquante lui a raconté des histoires sur la façon dont des personnes se sont remises de maladies terminals après s'être adonnées à cette pratique. L'homme a dit : "C'est vraiment bien. J'aimerais essayer et pratiquer le Falun Dafa."


La pratiquante a également raconté à l'homme comment les pratiquants de Falun Dafa en Chine sont tués pour leurs organes. L'homme a dit : "Je sais que le PCC a toujours menti. Cependant, cette persécution brutale dépasse mon imagination."


"Que pouvons-nous faire pour arrêter la persécution ?"

Un couple d'Italiens passait par là et était stupéfait en apprenant le prélèvement forcé d'organes et la persécution en cours.


Ils ont demandé anxieusement : "Que pouvons-nous faire pour aider à arrêter la persécution ?" Un pratiquant a répondu : "Vous pouvez faire connaître la vérité à propos du Falun Dafa à vos amis et à votre famille. Si vous travaillez dans une école, vous pouvez également la faire connaître à vos étudiants et aux autres membres du corps enseignant. Vous pouvez également leur dire de ne pas se faire transplanter un organe en Chine.."


Le couple a déclaré que de nombreuses personnes étaient déjà au courant du prélèvement forcé d'organes, mais que beaucoup avaient choisi de garder le silence. Ils pensaient que les gens devraient agir pour mettre fin à la persécution.


Dans l'espoir que les gens aient l'opportunité d'être informés à propos du Falun Dafa

M. Chen (premier rang, premier à gauche) a participé à l'appel pacifique du 25 avril à Pékin.


M. Chen a raconté l'appel historique auquel il a participé il y a 23 ans : "J'étais à Pékin avec ma famille le 25 avril 1999. À l'époque, nous croyions au gouvernement et espérions qu'il serait capable de comprendre la vérité à propos du Falun Dafa."

Traduit de l'anglais
Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/4/30/200117.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.