Une conférence de partage d'expériences a eu lieu à Londres

La conférence de partage d'expériences du Falun Dafa au Royaume-Uni de 2021 a eu lieu à Londres le 29 août. Plus de 20 pratiquants ont raconté comment ils ont suivi le principe Sincérité-Bonté-Tolérance dans leur vie quotidienne, ont présenté le Falun Dafa autour d'eux et fait prendre conscience de la persécution en Chine.


La conférence de partage d'expériences du Falun Dafa au Royaume-Uni 2021 a eu lieu à Londres le 29 août 2021.
Les pratiquants ont parlé de leurs expériences de cultivation et pratique pendant la conférence.

Clarifier les faits auprès de ses camarades de classe
Xuan, 18 ans, a commencé à pratiquer le Falun Dafa avec sa mère lorsqu'elle était petite. Elle a expliqué comment elle a clarifié la vérité à propos de la persécution qui sévit en Chine à ses camarades de classe et à ses professeurs au lycée.


Xuan a raconté à un enseignant son histoire personnelle, comment, en raison de leur croyance dans le Falun Dafa, la famille de Xuan a été discriminée et maltraitée en Chine. Profondément ému, l'enseignant l'a invitée à partager cette information avec les autres élèves.


Xuan a présenté un exposé détaillé et a imprimé quelques documents à l'avance afin de pouvoir expliquer les choses clairement. Au cours de la présentation, elle a expliqué comment, au fil des ans, le Parti communiste chinois (PCC) a calomnié le Falun Dafa. Elle a relaté les tragédies que d'innombrables familles ont vécues à cause de cela. Ses camarades de classe ont été très touchés. Un élève a dit : " On dirait quelque chose dépeint dans un roman, mais c'est la réalité. "


Xuan a décidé d'inclure ces informations dans son projet indépendant de l'année. Elle a produit un documentaire décrivant les préjudices subis par les enfants lors des persécutions. Elle a dit : « Bien qu'ils n'aient pas été détenus ou torturés en prison comme leurs parents, le manque d'amour et de soins parentaux les a placés dans une situation unique, remplie d'incertitude, de solitude et d'anxiété. »


Xuan a expliqué que la tragédie ne se limite pas à la perte de leurs parents. À l'école, ces enfants sont victimes d'intimidation de la part des autres élèves et même des enseignants. Les proches ne les soutiennent pas forcément et ne leur offrent aucune aide. Sans revenu, ils peuvent être obligés de se déplacer. Xuan explique : « Il est difficile d'imaginer comment ils peuvent survivre en Chine. Même si certains d'entre eux sont parvenus à fuir la Chine, l'expérience douloureuse de l'enfance pourrait être un cauchemar durable qui va les accompagner tout au long de leur vie. »


Dans ce documentaire, elle décrit son expérience et celle de trois autres jeunes pratiquants. Pour le réaliser, elle a appris par elle-même à utiliser un logiciel de montage vidéo et a surmonté de nombreuses difficultés pour mener à bien ce projet. Son professeur a visionné la vidéo plusieurs fois et lui a attribué la meilleure note.


Parler aux gens dans le quartier chinois
Originaire du Vietnam, Duong Nguyen a commencé à pratiquer en 2016 et a commencé à parler du Falun Dafa aux gens en 2017.


Après avoir lu un article dans lequel un pratiquant en Chine était battu par la police en raison de sa croyance, il a été intrigué et voulu en savoir plus sur ce qui motivait les gens à pratiquer le Falun Dafa. Le pratiquant n'avait aucun ressentiment ni haine et ne pensait qu'à sauver les policiers qui le battaient. M. Nguyen se souvient : " J'ai été vraiment touché par le courage et la gentillesse de ce pratiquant, et je me suis dit : tu dois vérifier cela. "


Au cours des six mois suivants, il a passé des heures à lire des articles sur Minghui.org, notamment des conférences de M. Li Hongzhi (le fondateur du Falun Dafa) et des articles de partage d'expériences écrits par des pratiquants. Il a lu au moins dix articles par jour et a fait de grands progrès.


Le premier soir, M. Nguyen était si ému qu'il a pleuré. Il a dit que c'était comme si tous les êtres de sa dimension pleuraient avec lui. Il a décidé de raconter aux gens les faits concernant le Falun Dafa ainsi que la persécution en Chine. Il a dit : " Dans mon cœur, j'ai dit au Maître que je devais faire cela pour sauver les êtres. Les autres choses sont sans importance. "


M. Nguyen a commencé par se rendre dans le quartier chinois, à parler aux gens du Falun Dafa et à démystifier la propagande haineuse du PCC. Une fois, alors qu'il faisait le cinquième exercice, la méditation assise, quelqu'un lui a jeté un feu d'artifice. Mais M. Nguyen n'a pas réagi. Il explique : « Je me suis souvenu que certains pratiquants avaient dit qu'ils n'arrêteraient pas de faire la méditation assise même s'il y avait des orages et des éclairs. Je savais donc que je devais continuer. Je n'ai même pas ouvert les yeux. Plus tard, la personne [qui avait lancé le feu d'artifice] est venue s'excuser auprès de moi. Il a dit qu'il voulait apprendre à pratiquer le Falun Dafa. »


Bienveillance et humilité
Elena a découvert le Falun Dafa en 2013, alors qu'elle cherchait en ligne un moyen d'améliorer son caractère. Après s'être renseignée davantage, elle a décidé d'apprendre le Falun Dafa. Elle a dit : " Dès le début, j'ai pu ressentir une connexion profonde avec le Maître, ainsi que son aide et ses encouragements. "


Il lui a fallu un certain temps pour comprendre le concept de compassion. Elle a expliqué : "J'ai longtemps lutté pour essayer de comprendre ce que cela signifie. Il m'était difficile de le différencier de l'amour. " Elle a dit qu'elle pouvait comprendre la signification superficielle du terme, mais qu'elle était incapable de l'appliquer lorsqu'elle interagissait avec les autres. Dans son cœur, elle a demandé de l'aide au Maître.


Plusieurs semaines plus tard, un miracle s'est produit. Un jour, alors qu'Elena était occupée à des tâches ménagères, elle a vu tout à coup une lumière vive et dorée passer devant elle. " J'ai senti que mon corps, ainsi que chaque cellule de mon âme, pouvaient ressentir la souffrance de tous les êtres, grands et petits. "


Elle était stupéfaite et submergée par un sentiment énorme, au-delà des mots. Elle ne sait pas combien de temps elle est restée là – c'était comme si le temps s'était arrêté. Elle a dit : " Pour la première fois, mon cœur a souffert de la douleur des autres. Mon esprit était rempli d'amour inconditionnel et de compassion. Je ne savais pas quoi faire, et j'ai pleuré. J'étais choquée par cette situation. Et je me suis aussi sentie très humble. "


Regarder à l'intérieur pour s'élever
Liang travaille dans un snack-bar. Après le déclenchement de la pandémie début 2020, la plupart de ses collègues sont parties, ne laissant qu'elle au travail.


Malgré son emploi du temps chargé, Mme Liang a pu parler avec les clients de la beauté du Falun Dafa, des méfaits du PCC et de sa persécution des pratiquants, mais aussi de la manière de rester en sécurité pendant la pandémie. Certains touristes chinois ont décidé de démissionner des organisations du PCC après avoir entendu les détails des crimes du PCC. En raison de son excellent travail, le propriétaire du snack a promu Mme Liang au poste de directrice.


Lors de la réouverture complète de l'entreprise, Mme Liang a trouvé davantage d'occasions d'améliorer son caractère. Certains conflits entre le propriétaire et les trois autres employées semblaient presque inévitables. Cependant, en suivant le principe Sincérité-Bonté-Tolérance, Mme Liang a appris à être prévenante envers les autres et à faire passer leurs besoins en premier. En cherchant en elle ses propres lacunes, elle s'en est constamment tenue aux exigences requises d'un pratiquant, tout en clarifiant les faits sur le Falun Dafa.

D'autres histoires de cultivation comprenaient la coopération avec les entreprises de médias et d'autres projets lors des représentations de Shen Yun. Certains pratiquants ont été émus aux larmes par ces expériences et ont dit qu'ils avaient vu où ils pouvaient améliorer leur propre cultivation.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.


Traduit de la version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2021/8/31/194866.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.