Des intellectuels de Hong Kong : Ce que nous pouvons apprendre des pratiquants de Falun Gong

Le Parti communiste chinois (PCC) a récemment resserré l'étau sur Hong Kong, laissant de nombreuses personnes préoccupées par la sécurité des pratiquants de Falun Gong.

Une pratiquante de Falun Gong distribue des informations devant un affichage.


La semaine dernière, de nombreux stands d'information du Falun Gong à Hong Kong ont été largement endommagés par des voyous pro-PCC. Mais les pratiquants continuent courageusement d'informer le public sur la pratique spirituelle et la façon dont le PCC la persécute. Cela leur a valu le respect des résidents de Hong Kong. Parmi eux Joseph Lian, un universitaire et journaliste réputé a fait l'éloge des pratiquants pour leur gentillesse et leur persévérance, qui, selon lui, offrent à la population une lueur d'espoir.


Selon l'Association Falun Dafa (Le Falun Gong est également connu sous le nom de Falun Dafa), six de ses kiosques d'information à Hong Kong ont été vandalisés, tandis que plus de 10 ont été attaqués depuis le 2 avril 2021. Les voyous ont brandi des couteaux lors des attaques, détruisant de nombreuses affiches et bannières. Ils ont versé des liquides sur les pratiquants âgés et sur le matériel menaçant de mettre le feu. En plus de hurler des insultes verbales, ils ont également jeté des boissons sur les pratiquants.


Les pratiquants espèrent que les gouvernements et les individus du monde entier en prendront note et aideront à protéger les droits humains fondamentaux et la liberté de croyance.


Un ancien chroniqueur : une sagesse pour nous tous
Joseph Lian, professeur à l'Université de Yamanashi et ancien chroniqueur pour le Hong Kong Economic Journal, a déclaré que le PCC a toujours considéré le Falun Gong comme une épine dans son côté. Mais la nature pacifique et la gentillesse des pratiquants sont bien connues, ce qui rend difficile pour le régime de prendre des mesures contre les eux.


Joseph Lian, professeur à l'Université de Yamanashi et ancien chroniqueur au Hong Kong Economic Journal.

Après que le PCC a adopté la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong le 30 juin 2020, plusieurs défenseurs de la démocratie ont été arrêtés. De nombreux résidents ont déplacé leurs biens hors de Hong Kong et ont immigré ailleurs. Mais les pratiquants de Falun Gong ont poursuivi leurs activités pour dénoncer la persécution brutale et aider les gens à quitter le PCC et ses organisations affiliées. La grande bannière portant l'inscription "Tian mie zhong gong" (le Ciel élimine le PCC) reste déployée comme d'habitude.


Sur la base de son expérience, Lian a déclaré que le PCC supprimera probablement les cibles faciles avant de s'attaquer aux plus difficiles. Ce à quoi les pratiquants de Falun Gong ont affaire est similaire à ce qui s'est passé en Chine lorsque la persécution a commencé. Toutes sortes de violences peuvent s'ensuivre.


M. Lian a dit qu'il admirait le courage et la persévérance des pratiquants et qu'il estimait que les principes du Falun Gong étaient conformes au patrimoine fondamental de la culture traditionnelle chinoise. Bien que des groupes pro-CCP aient harcelé et endommagé plusieurs stands d'information, les pratiquants ont su rester pacifiques et rationnels. D’après Lian les habitants de Hong Kong peuvent apprendre du principe de Vérité-Bonté-Tolérance.


"La foi fondamentale des pratiquants est édifiante", a-t-il ajouté. "Parce que le Falun Gong se focalise sur la compassion, certains policiers peuvent réaliser que la loi sur la sécurité nationale est sans fondement. Ils peuvent choisir de bien traiter les pratiquants détenus ou de les libérer." D’après Lian une telle signification culturelle intrinsèque est relativement limitée dans le Hong Kong d'aujourd'hui.


Tout comme les pratiquants de Falun Gong ont la foi, les défenseurs de la démocratie croient en la démocratie. Mais les deux sont différents. Le concept de démocratie n'a pas de racines dans la culture traditionnelle, ce qui le rend abstrait. En fait, de nombreux défenseurs de la démocratie en dehors de la Chine sont idéologiquement faibles. Bien qu'ils promeuvent la démocratie, les compréhensions des Chinois dans ce domaine sont plutôt limitées. En revanche, ce que les pratiquants de Falun Gong promeuvent est la meilleure partie de la culture traditionnelle chinoise, donc c'est plus précieux.


Un avocat: le moment le plus sombre et l'espoir le plus brillant
Albert Ho, avocat et ancien président du Parti démocratique, a défendu les pratiquants de Falun Gong dans de nombreuses actions en justice. Il s'agit notamment de l'affaire HKSAR contre Yeung May Wan (2005), de poursuites pour rapatriement, de l'obstruction des représentations de Shen Yun et d'autres affaires.


Ho a dit qu'il respectait les gens qui ont la foi, y compris les pratiquants de Falun Gong. Il a souligné que même la manière la plus pacifique et la plus rationnelle de sauvegarder sa liberté ou sa foi peut être réprimée par un régime totalitaire. En tant que l'un des groupes les plus persécutés, il se sent mal pour les souffrances que les pratiquants endurent. Il a dit: "Nous devons poursuivre nos efforts pour que les gens acquièrent une vraie liberté."


Albert Ho est un avocat et ancien président du Parti démocrate.

Concernant le vandalisme récent des kiosques d'information, Ho s'est dit préoccupé par la sécurité des pratiquants. Il a loué leur courage et a confiance en l'avenir. «Les moments les plus sombres révèlent aussi l'espoir le plus brillant», a-t-il expliqué.


Il a encouragé tout le monde à être fort. "Lorsque nous sommes remplis de peur, notre seule option est de garder le silence - comme si de rien n'était. Mais cela sabote la dignité de l'humanité, ce que nous ne devrions pas faire.


Un animateur de médias sociaux: le temps révélera tout
Barry Ma, un animateur de médias sociaux influent, a déclaré qu'il était important de maintenir la base morale d'une société légale.


Ma a ouvertement condamné les attaques contre les pratiquants de Falun Gong par des membres de l'Association de protection de la jeunesse de Hong Kong soutenue par le PCC. Il dit que les voyous devraient faire face aux conséquences. Quand il a remarqué que les pratiquants ne ripostaient pas lorsqu'ils étaient battus et ne protestaient pas lorsqu'ils étaient humiliés, il a été très impressionné par le principe de Vérité-Bonté-Tolérance. Lors du mouvement anti-extradition, il a dit que Epoch Times , un journal dirigé par des pratiquants, a été capable d’une couverture factuelle et opportune malgré tous les défis. Ma et d'autres résidents de Hong Kong ont été témoins du grand courage des pratiquants.

Barry Ma, un animateur de médias sociaux renommé, admire le courage des pratiquants.

Ma a rencontré plusieurs pratiquants, dont certains avaient dans les 80 et 90 ans. Malgré leur âge, ils sont capables de distribuer des journaux pour informer les résidents de Hong Kong sur le Falun Gong et la persécution. Il croit que leur bonne santé et leur énergie viennent de leur pratique du Falun Gong.
Ma sait que les pratiquants de Falun Gong ne reçoivent aucun soutien financier. Le temps a montré que c'est leur foi qui leur permet de faire la juste chose et de s'y tenir.


Un pasteur: un chemin vers le futur
Alan Keung, pasteur et influenceur des médias sociaux, a dit qu'il savait que les pratiquants de Falun Gong avaient énormément souffert. Quelle que soit la gravité de la situation, ils sont capables d'aller de l’avant. Pour cette raison, il les admire eux et leurs principes de Vérité -Bonté-Tolérance.


De nombreux résidents de Hong Kong ont observé la tactique du PCC consistant à confondre les intérêts du Parti avec le patriotisme. Il a réprimé les pratiquants de Falun Gong et infiltré presque toutes les professions. Mais les efforts des pratiquants au cours des 20 dernières années ont montré un chemin pour les résidents de Hong Kong.


Le PCC a pris de nombreuses initiatives ces dernières années pour intensifier la répression à Hong Kong, de la loi anti-extradition en 2019 à la loi sur la sécurité nationale l'année dernière. La situation a continué de se détériorer cette année. Keung a déclaré que certains résidents ne peuvent plus supporter la pression et se soumettent au PCC.


Mais les pratiquants de Falun Gong ont continué à s'opposer à la persécution et à dénoncer la brutalité du Parti. Leur gentillesse et leur persévérance ont montré aux gens un chemin vers l'avenir.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Hong Kong Intellectuals: What We Can Learn from Falun Gong Practitioners

Version chinoise:
香港法轮功真相点屹立不倒-各界感佩

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.