Munich : Les activité du Falun Gong se poursuivent durant la pandémie

Depuis le début de 2021, les pratiquants de Falun Gong ont organisé une fois par semaine, des activités dans le centre-ville de Munich et devant le consulat de Chine, malgré les conditions météorologiques difficiles et les restrictions de déplacements.


La semaine dernière, le 30 mars 2021, une journée d’information s'est déroulée sur Marienplatz. Les pratiquants ont dénoncé la persécution brutale du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC).
De nombreuses personnes ont réagi en signant une pétition visant à mettre fin aux prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Gong emprisonnés en Chine. Certaines personnes ont également exprimé leur intérêt à apprendre le Falun Gong.

Journée d’information du Falun Gong à Marienplatz, le 30 mars 2021
Le 11 février 2021, jour de l’An chinois, manifestation pacifique devant le consulat de Chine à Munich.
Lors de la journée d'information du Falun Gong à Marienplatz, le 30 mars 2021 de nombreuses personnes ont été informées sur la persécution et ont signé une pétition appelant à la fin des brutalités du PCC


Stop au vol d’organes humains

M. Sanad Imamovic et son amie Maria Theresa Acosta ont signé une pétition visant à mettre fin aux prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Gong emprisonnés en Chine.


M. Sanad Imamovic et son amie Maria Theresa Acosta travaillent tous les deux dans le domaine de la santé. Après avoir appris que le Falun Gong est persécuté depuis 21 ans en Chine, Mme Acosta a déclaré que les pratiquants de Falun Gong devraient avoir le droit de continuer à pratiquer leur croyance. " Qu’ont-ils fait pour mériter d'être emprisonnés, voir leurs familles brisées, et leurs organes volés?" s'est indignée Mme Acosta.


M. Imamovic ne comprenait pas pourquoi le PCC persécutait les pratiquants du Falun Gong et a déclaré : " Les autorités chinoises ont interdit Falun Dafa, une pratique qui profite aux gens et qui ne fait de mal à personne. [La pratique] est bonne et bénéficie à la société. Qui dans le monde ne désire pas une meilleure santé ?"


La fille de Mme Acosta travaille dans les salles d'opération de l'hôpital d'Erding et a vu des organes humains sans document d'origine qui ont été acheminés par avion depuis l'Asie. "Elle [ma fille] m'a raconté qu'une personne riche a payé 500 000 euros et a rapidement reçu un organe par avion. D'autres personnes étaient sur la liste d'attente depuis deux ans et ont dû poursuivre leur attente. Les hôpitaux, les médecins et les politiciens sont tous au courant, mais la société entière choisit de fermer les yeux sur cette situation", a déclaré Mme Acosta.


Mme Acosta croit que le monde doit faire quelque chose pour mettre fin aux prélèvements criminels d'organes en Chine. " "C’est pire que la pandémie de coronavirus. Le pillage des organes existe depuis de nombreuses années", a-t-elle déclaré.


"Ce crime doit être arrêté! "

Journée d’information dans Sendlinger Straße (Rue Sendlinger) le 20 mars 2021


Le 20 mars 2021, Jakob est tombé sur l’événement de journée d’information du Falun Gong dans Sendlinger Straße, une rue commerçante piétonne du centre-ville de Munich, et, après une brève conversation avec un pratiquant, il a signé la pétition.


" Je passe ici de temps en temps et j’ai appris que le vol des organes des pratiquants de Falun Gong se produit dans toute la Chine. Je suis très surpris ", a déclaré Jakob, qui se rend souvent en Chine et y a beaucoup d’amis et de connaissances, "[Nous] devons arrêter toute forme de torture et de violence. Ce crime doit être arrêté!"


Un Chinois quitte le Parti communiste chinois
Lors de la journée d'information dans le quartier de Moosach à Munich, un jeune Chinois est passé devant l’activité de sensibilisation et expliqué à un pratiquant qu’il ne croyait en aucune religion. Le pratiquant a répondu : " Peu importe que vous croyez ou non en une religion, apparteniez ou non à un parti politique, vous voulez être une bonne personne, n'est-ce pas? Notre pratique appartient à l’école du Bouddha. Elle est persécutée par le Parti communiste chinois.


Le jeune homme a soudainement manifesté de l’intérêt pour l’école de Bouddha et voulait lire le Zhuan Falun . Après avoir reçu les coordonnées du site Internet où il pouvait télécharger le livre, il a accepté de quitter le PCC et ses deux organisations de jeunesse affiliées. Le pratiquant lui a suggéré le pseudonyme de " Hui De ", Hui signifiant sagesse et De Allemagne. Le jeune homme était très heureux et déclaré que cela pourrait être son nom bouddhiste.


Le jeune homme a expliqué sa décision rapide. Il a dit avoir reçu un appel téléphonique anonyme alors qu'il était en Chine de la part d'un pratiquant de Falun Gong, qui lui a parlé de la persécution. Il a également reçu des imprimés de clarification des faits du Falun Gong par des pratiquants, de sorte qu’il était au courant des crimes de prélèvement forcé d’organes.

Journée d’information du Falun Gong dans le quartier de Moosach à Munich

Les passants expriment leur soutien au Falun Gong
Mme Isolde a signé la pétition sur Marienplatz, et discuté avec un pratiquant. " Les informations que je vois ici sont scandaleuses. Il est choquant d’apprendre que ces choses se produisent en Chine. On ne devrait jamais laisser le prélèvement d’organes se produire, a-t-elle-dit, je veux aussi connaître la véritable origine du coronavirus, mais nous pourrions ne jamais savoir la vérité."


Lors d’une journée d’information à la gare München Pasing, une femme a expliqué à un pratiquant qu’elle avait appris les exercices de Falun Gong la semaine passée à la gare. Elle et sa fille avaient depuis, pratiqué les exercices en suivant des instructions en ligne. "Les exercices m’ont permis de me calmer et de me sentir en paix ", a-t-elle dit. Elle a signé la pétition et déclaré que la torture utilisée sur les pratiquants du Falun Gong était très cruelle.


Une femme âgée a signé la pétition et expliqué à un pratiquant qu’un livre sur le Falun Gong avec des photos des exercices était passé entre de nombreuses mains avant de finir entre les siennes. Elle avait cherché quelqu’un qui puisse lui donner plus d’informations sur les exercices. Une pratiquante lui a donné des renseignements sur un site local de pratique de groupe ainsi qu'une fleur de lotus en papier. La femme était très heureuse et a dit croire que cette rencontre était prédestinée.


Journée d'information du Falun Gong à la gare de München Pasing


Deux femmes ont lu les panneaux d’affichage sur les crimes de prélèvement forcé d' organes en Chine et signé la pétition. Une dame était très triste que de telles choses se produisent encore en 2021. Elle a expliqué qu’elle aimait la culture chinoise et a exprimé sa préoccupation pour les pratiquants dehors par un si grand froid. "Je vous souhaite le succès ! Continuez le bon travail ! " a t-elle dit.


Une dame d’Amnesty International a laissé ses coordonnées à un pratiquant pour discuter d'une collaboration sur des événements visant à mettre fin à la persécution.


Une autre dame a signé la pétition et encouragé les pratiquants à poursuivre leurs efforts. Elle a ajouté qu'il est sûr que le PCC périra, et que les gens ayant une croyance ont l’espoir dans leurs cœurs, ce qui a une influence positive sur le monde.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Version anglaise disponible à :
Munich: Falun Gong Events Continue During Pandemic | Falun Dafa - Minghui.org


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.