Souvenirs de l'enseignement donné par Maître Li à Pâques, en Suède, il y a 26 ans

Pâques est après Noël, une fête solennelle pour les occidentaux. Ce jour d'espoir revêt aussi une signification particulière pour les pratiquants de Falun Dafa de Suède.


Lors de la fête de Pâques d’avril 1995, voici vingt six ans, Maître Li Hongzhi, l’enseignant du Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong), s'est rendu à Göteborg, en Suède, et a transmis les enseignements de la discipline spirituelle au cours d’un séminaire de sept jours. Des habitants de la région ont pour la première fois découvert le Falun Dafa à cette occasion.


Le Dr Wang, une praticienne de médecine chinoise traditionnelle qui s'était installée à Göteborg, avait invité le Maître à venir enseigner en Suède. Ces journées n’ont rien perdu de leur fraîcheur dans sa mémoire et dans celles d'une mère et de sa fille.


Maître Li guide et corrige les mouvements de main des élèves lors de l’enseignement du Falun Dafa à Göteborg en April 1995.


Inviter Maître Li en Suède
Le Dr Wang s'est établie en Suède au début des années 1990 et a ouvert une clinique à Göteborg. "J'avais pratiqué de nombreuses sortes de qigong et dépensé beaucoup d'argent", se souvient-elle "Lorsque je suis retournée en Chine pour rendre visite à des proches l'été 1994, j'ai vu des gens pratiquer le Falun Dafa dans le parc Zhongshan à Pékin. J'ai été attirée par la merveilleuse musique.


"Après avoir fait les exercices, je me suis sentie très bien. Plus tard, j'ai appris que Maître Li donnerait un cours à Jinan, dans la province de Shandong. Il se trouve que le cours était prévu dans les jours précédant mon retour en Suède... Nous avons eu la chance d'assister à la conférence de Maître Li à Jinan en 1994.“


“Après le cours, mon cœur et ma vision du monde ont beaucoup changé. De nombreuses questions qui m'avaient intriguée pendant des années ont trouvé leurs réponses. Je suis rentrée en Suède de bonne humeur. J'avais très envie de partager la beauté et les bienfaits de la pratique du Falun Dafa avec les suédois, des gens honnêtes et bons. “


Lorsque le Dr Wang a appris que Maître Li devait venir enseigner en France en mars 1995, elle a contacté les pratiquants de ce pays et invité Maître Li à venir en Suède. Le Maître a accepté. " J'ai été très heureuse d'apprendre que le Maître allait venir en Suède, et je me suis empressée de faire les préparatifs.


"J'avais animé un certain nombre d'ateliers sur la santé à Göteborg, et je connaissais donc beaucoup de personnes intéressées par la culture traditionnelle et la médecine chinoises. J'ai prévenu toutes mes connaissances que le fondateur du Falun Dafa allait venir en Suède. J'ai également fait de la publicité pour l'événement."


En se souvenant de la scène de Maître Li enseignant à des milliers d'étudiants dans une classe en Chine, le Dr Wang s'est sentie mal à l'aise. Lorsqu'elle a téléphoné au Maître, il lui a assuré que tout irait bien. Environ 120 personnes sont venues à l'atelier d’initiation de sept jours à Göteborg ; 20 personnes venaient de France et les autres de Suède.


La compassion du Maître
Pendant le cours, le Dr Wang a remarqué que Maître Li était très facile à vivre. Elle s'est souvenue : " Quand Maître est venu en Suède, il a apporté sa propre nourriture - une boîte de nouilles instantanées. Maître ne voulait pas déranger les élèves et pensait toujours aux autres.


"Le Maître arrivait tôt avant chaque conférence et était vêtu avec soin. Afin d'aider les élèves occidentaux à comprendre autant que possible, le Maître a expliqué à plusieurs reprises les principes et a répondu patiemment aux questions des élèves jusqu'à ce que tous aient compris.


"Le maître a fait une démonstration des cinq séries d'exercices. Ensuite, il a patiemment corrigé les mouvements de main de chacun des élèves. Avant de quitter la Suède, le Maître est allé sur le site de pratique de groupe pour aider à corriger de nouveau à corriger les mouvements de mains des élèves. Le Maître pensait toujours aux autres".


Une autre chose a impressionné le Dr Wang : "En raison du manque de main-d'œuvre et de la quantité de travail qu'impliquait le cours, j'étais parfois un peu impatiente lorsque je répondais aux questions des élèves. Un jour, le maître m'a pris à part et m'a fait remarquer sérieusement le problème. Je savais que j'avais tort, et l'ai beaucoup regretté."


Elle a dit avec émotion : "Depuis, quand je ne fais pas bien, j'entends la voix du Maître dans mes oreilles, qui me rappelle que je dois être bonne avec les autres. Je sais alors que j'ai mal fait et je me corrige aussitôt."


La chance d’une mère et d’une fille
Anna, qui travaille dans un jardin d'enfants, s'est souvenue de la scène il y a 26 ans : "J'étais enceinte de ma fille, et c'était environ un mois avant la date prévue de l'accouchement. J'étais dans le cours de soins pédiatriques de médecine chinoise dirigé par le Dr Wang. J'ai entendu dire que Maître Li Hongzhi viendrait en Suède pour enseigner.


"J'ai senti que Maître Li était spécial et j'ai immédiatement décidé de m'inscrire. Mais je voulais vraiment que quelqu'un m'accompagne. J'ai donc appelé ma mère. Ma mère voulait participer, mais elle souffrait d'un mal de dos et il lui était très difficile de se déplacer. J'ai rappelé le Dr Wang. Elle m'a dit de demander à ma mère de faire de son mieux pour assister au cours.


"Ma mère est venue, mais elle a conduit en se penchant et à moitié étendue sur le siège conducteur", a dit Anna.


"Pour que nous puissions comprendre, le Maître a expliqué les principes encore et encore. Bien que je ne comprenais pas grand-chose à l'époque, je pouvais en ressentir la profondeur.


"Au cours de la conférence, ma mère et moi nous sommes souvent regardées avec étonnement. Dafa nous a ouvert un tout nouveau monde. J'étais toujours à la recherche de choses spirituelles, mais je n'arrivais pas à décider ce dont j'avais besoin. À ce moment-là, j'ai compris que ce que j'attendais était le Falun Dafa", a déclaré Anna avec un sourire joyeux.


"Nous avons tellement de chance de pratiquer le Dafa. Je comprends le sens de la vie et j'ai appris à chercher à l'intérieur [pour trouver mes insuffisances ] en étant confrontée à des conflits. Je ne trouve pas de mots pour exprimer ma gratitude envers le Maître et Dafa."


Anna était triste lorsque le Parti communiste chinois (PCC) a commencé à persécuter le Falun Dafa en 1999 et à répandre des mensonges pour diffamer le Dafa. Elle a dit : "Dafa est si bon. Personne ne peut m'empêcher de le pratiquer. Cette persécution est inacceptable. Je veux dire au monde entier que le Falun Dafa est bon. J'espère que les gens pourront s'informer sur le Falun Dafa et ne pas être trompés par les mensonges du PCC."


Anna était triste lorsque le Parti communiste chinois (PCC) a commencé à persécuter le Falun Dafa en 1999 et à diffuser des mensonges pour diffamer Dafa. Elle a dit : "Dafa est si bon. Personne ne peut m'empêcher de le pratiquer. Cette persécution est inacceptable. Je veux dire au monde entier que le Falun Dafa est bon. J'espère que les gens pourront s'informer et ne pas être trompés par les mensonges du PCC."


Anna (à droite) et sa mère Christina (à gauche) pratiquent les exercices du Falun Dafa.

Une expérience extraordinaire avec Dafa
À 75 ans, Christina a une peau délicate et lisse qui paraît toujours éclatante. Elle est particulièrement reconnaissante à Maître Li d'avoir fait en sorte que sa fille Anna l'appelle.


"Je me souviens que lorsque j'ai reçu le coup de téléphone, j'ai senti que quelqu'un de très spécial allait apparaître dans la vie d'Anna. À l'époque, je souffrais de douleurs dans le bas du dos. Je pouvais à peine bouger depuis plus de dix jours. Mais je ne voulais vraiment pas rater cette occasion, j'ai supporté la douleur et pris la route. Cela m'a pris trois heures !"


"Je me souviens clairement de l'analogie qu’a fait le Maître Li à propos d'une bouteille remplie d'eau sale. Lorsque la traduction n'était pas exacte, Maître Li le savait. Il répétait alors ce qu'il avait dit en expliquant davantage. Les questions posées par les élèves étaient très basiques, voire même un peu naïves. Le Maître y répondait avec compassion et patience. Personne au monde ne peut expliquer clairement la relation entre la vie et l'univers, sauf notre Maître" a-t-elle dit avec un sourire plein de joie.


"Pendant le cours, le Maître émettait beaucoup de lumière pure et transparente, qui était une énergie très puissante pour ajuster nos corps. Après la fin du cours, j'étais de bonne humeur et mon corps était léger.


"Je suis remontée dans ma voiture et j'ai conduit jusqu'à la maison. Le mal de dos qui me gênait depuis plus d'un demi-mois avait disparu", a dit Christina les larmes aux yeux.


"Je savais que le Maître avait nettoyé mon corps et était venu nous sauver. Cette pratique est extraordinaire. Ma gratitude envers le Maître est au-delà des mots."


Christina vit selon le principe de Vérité, Bonté-Tolérance. Elle cherche en elle ses propres insuffisances lorsqu'elle est confrontée à des conflits. Sa santé s'est améliorée, son tempérament et son caractère ont également changé. Son mari Leif a été surpris.


"Je lui ai dit que le livre Zhuan Falun (le principal enseignement du Falun Dafa) m'avait changée. Plus tard, il l’a lu lui aussi et commencé à apprendre les exercices et à pratiquer. Il a également abandonné ses habitudes de longue date de chasse et de consommation d'alcool Cela aurait été impossible pour Leif s’il n'avait pas pratiqué Dafa, Dafa est miraculeux et vraiment merveilleux" a conclu Christina.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version anglaise
https://en.minghui.org/html/articles/2021/4/6/191746.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.